lundi 28 juillet 2014

FLAGRANT DESTIN








                              Il y a des destins qui se croisent inconnus 
                              Le charme subtil sur des fronts gracieux                                                                                                    Quand le désir ose à l'angle d'une rue                                                                                                        Frôler le hasard divin et mystérieux.


                               Pour un regard abusant de vouloir                                                                                                             Il y a des cœurs qui perdent la raison                                                                                                         Quand le bonheur surgit sur un trottoir                                                                                                     Et que sa joie s'ennoblit d'émotion.


                                Il y a des espoirs qui se promènent                                                                                                            Pensifs sur des lambeaux de plaisirs                                                                                                          Quand l'illusion souffle son haleine                                                                                                          Que sa douceur est un dais de soupir.


                                Va agile et vif s'immiscer le sentiment                                                                                                        Dans un sourire jusqu'à sa délicatesse                                                                                                       Et sur les traits fragiles et innocents                                                                                                           La passion déverse ses caresses.


                                Ainsi l'amour glisse sur les cœurs                                                                                                              Un jour, quelque part sur un chemin                                                                                                          L'inconnu se perd l'envie demeure                                                                                                            Et la vie se jette sur le destin.






                                                                           M PIERRON                                                               Copyright © M. Pierron